Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Solidaires02.fr

Articles avec #mobilisations tag

Mobilisation pour les APL !

6 Août 2017 , Rédigé par solidaires02 Publié dans #MOBILISATIONS, #2017, #APL, #logement, #austerité

Logement APL aide ; Macron =danger

Logement APL aide ; Macron =danger

Pas touche aux APL !

Le gouvernement annonce, parmi ses toutes premières mesures, une baisse des allocations (APL, ALF, ALS) de 5€ pour toutes et tous à partir d’octobre, puis une réforme générale des APL et des aides sociales, afin de réduire ses dépenses, appauvrissant les locataires et réduisant l’accès à un logement autonome. Certains prétendent que la baisse des APL entrainera par magie une baisse des loyers : c’est un mensonge, le contraire a été démontré dans d’autres pays ...

Pour beaucoup de locataires, 5 euros, ce n’est pas rien et cela représente de nouveaux sacrifices à la fin du mois sur l’alimentation, l’énergie, les soins, l’éducation, les loisirs ... Cette décision est d’autant plus brutale et injuste qu’elle épargne les rentiers du logement et les plus riches, qui ont reçu la promesse d’importantes baisses d’impôts.

Un tel choix annonce des dizaines de milliers de mises à la rue supplémentaires et alors que le nombre d’expulsions et les loyers n’ont jamais été aussi élevés, ainsi qu’une aggravation de la précarité et des conditions de logement.

C’est pourquoi nous appelons à la mobilisation générale des locataires et de tout ceux et celles qui sont en désaccord avec ces orientations afin que, dans le respect du droit à un logement décent pour toutes et tous, le gouvernement :

- Revalorise les APL et les minimas sociaux au lieu de les baisser,

- Applique et renforce l’encadrement des loyers.

Rendez vous le : Jeudi 31 AOÛT 17h Métro OLYMPIADES Départ à 18h, vers le ministère des finances à Bercy

1er signataires : AC !, AFVS, APEIS, ATMF, Bagagerue, CNAFAL, CNL, COPAF, CSP 75, DAL, DIEL, Émancipation, FAPIL, Femmes égalité, INDECOSA-CGT, Fédé. Acteurs de la Solidarité (ex FNARS), Fondation Copernic, MNCP, Rencontres sociales, Solidaires étudiant.e.s, Syndicat de la Magistrature, SUD santé sociaux, UNEF, Union syndicale Solidaires, Union Syndicale de la Psychiatrie …

Fin septembre : journée nationale de mobilisations

CONTACT@pastoucheauxAPL.org

Lire la suite

Bloquons le MEDEF JOUY EN JOSAS 30 AOUT 2017

5 Août 2017 , Rédigé par solidaires02 Publié dans #MOBILISATIONS, #2017, #MEDEF

Jouy-en-Josas : Mobilisation à l’occasion de l’université d’été du MEDEF

Solidaires entend préparer les conditions d’un mouvement d’ampleur prenant appui sur une multiplicité d’initiatives tout au long de l’été pour harceler le gouvernement.

Dans ce cadre nous appelons à manifester massivement le 30 août à Jouy-en-Josas contre l’université d’été du MEDEF.

Infos et matériel à venir.

Lire la suite

Aisne- Paris Horaires des cars 9 avril 2015

31 Mars 2015 , Rédigé par solidaires02 Publié dans #LOI TRAVAIL, #MOBILISATIONS, #2015

Départs de l'Aisne en bus pour Paris :

Voici les horaires de bus pour le 9 avril 2015

Merci de réserver !!

 

  • Soissons, 9h30 place du Mail 03.23.59.37.85
  • Chauny 9h30 place du Momble 03.23.39.82.79
  • Hirson 8h30. maison des travailleurs 03 23.58.38.80
  • Laon 1 bus à 8h30 gare
  • et 9h30 parking gemo ( bus d'Hirson)03.23.23.31.44
  • Saint Quentin 8h30 place de la Liberté 03.23.62.39.15
  • et enfin Villers Cotteret 43 route de Viviere 10h 03.23.96.91.2

 

Lire la suite

Tous en grève contre l'austérité! 2015

22 Mars 2015 , Rédigé par solidaires02 Publié dans #MOBILISATIONS, #2015, #Travail, #austerité

Tous en grève contre l'austérité! 2015
Tous en grève contre l'austérité! 2015
Tous en grève contre l'austérité! 2015
Lire la suite

Manif samedi 21 mars contre les racismes et le fascisme

19 Mars 2015 , Rédigé par solidaires02 Publié dans #2015, #fascisme, #racisme, #facho, #MOBILISATIONS

A Paris, Barbès, 15 heures manif contre les racismes et le fascisme.

Lire la suite

28 octobre : Mobilisation contre la Ferme des mille vaches

22 Octobre 2014 , Rédigé par solidaires02 Publié dans #2014, #MOBILISATIONS, #ferme des mille vaches, #1000 vaches

                           Proces-de-l-industrialisation-de-l-agriculture-Amiens.jpg

Venez en masse soutenir les prévenus des 1000 vaches !

Le 1er juillet, le procès des neuf militants de la Conf' poursuivis suite aux actions menées sur le site de l'usine des 1000 vaches a été reporté au 28 octobre. Ils devront alors comparaître pour dégradation en réunion, incitation à la dégradation en réunion, vol, recel, ou encore refus de prélèvement ADN.

Il y a clairement une volonté de criminaliser l'action syndicale, et de laisser Michel Ramery poursuivre son projet destructeur en toute impunité. Ce sont les lanceurs d'alerte qui sont poursuivis, pendant que l'agriculture s'industrialise aux dépends des paysans et des citoyens, avec la bénédiction de nos gouvernants.

Face à ce deux poids deux mesures, la Confédération paysanne choisit de convoquer officiellement les fossoyeurs de l'agriculture à leur procès. Il se tiendra en même temps que celui de nos militants, devant le tribunal d'Amiens.

Le 28 octobre, nous avons besoin de vous !

Programme prévisionnel de la journée du 28

8h00 : Arrivée des tracteurs et vélos en provenance de Notre dame des landes
8h30 : Prise de parole des prévenus + point presse
9h00 : Entrée dans le tribunal des 9 prévenus
Table-ronde sur le Lait
9h45 : Prise de parole de personnalités / soutiens
10h15 : Faux procès de l'industrialisation de l'agriculture
Point d'info sur le déroulement du procès à l'intérieur
11h00 : Marche dans Amiens
11h45 : Retour devant le palais de justice
 Prise de parole de personnalités / soutiens
Point d'info sur le déroulement du procès à l'intérieur
12h30 : Concert des génisses dans l'maïs
13h30 : Table ronde sur TAFTA
14h15 : Prise de parole de personnalités / soutiens
Point d'info sur le déroulement du procès à l'intérieur
15h00 : Temps fort sur l'agriculture paysanne (avant première d'une vidéo)
16h00 : Concert de HK et les saltimbanques
17h00 : Prise de parole de personnalités / soutiens
Sortie des prévenus + prise de parole
18h00 : Fin

Et plein de surprises !

Lire la suite

Les raisons de la grève ferrovaire

17 Juin 2014 , Rédigé par solidaires02 Publié dans #2014, #MOBILISATIONS, #grève, #train

Lire la suite

15 mai 2014 Manifestation Fonction Publique

15 Mai 2014 , Rédigé par solidaires02 Publié dans #2014, #MOBILISATIONS, #fonction publique

manif-15-mai-2014-Laon-FP1.jpg

manif-15-mai-2014-fp-4-copie-1.jpg

A Laon

Manifestation contre le gel du point d'indice depuis 2010 dans la fonction publique

manif-15-mai-2014-fp3.jpg

 

Manif-15-mai-2014-fp2.jpg

 

Solidaires fonction publique

 

De qui se moque-t-on ?

Le projet de loi sur l’organisation territoriale de la République (deuxième volet du l’acte III de la décentralisation) arrive sur la place publique, en urgence, suite au discours du nouveau Premier ministre, Manuel Valls, qui préconise une accélération du processus. Le Ministère de la Décentralisation et de la Fonction Publique est donc en première ligne sur ce sujet.

Alors que le Conseil supérieur de la fonction publique territoriale était boycotté par quatre organisations syndicales, la Ministre de la fonction publique, après avoir reçu les organisations syndicales le jour de la parution des documents sur ce projet de loi, a convoqué le Conseil supérieur de l’Etat pour traiter des articles de cette loi ayant trait aux conséquences du transfert des personnels de l’Etat vers les collectivités territoriales et de la mise en place des maisons de services au public.

L’ensemble des organisations syndicales avait sollicité un report de ces Conseils supérieurs (Etat et territorial) et une réunion préalable du Conseil commun afin de débattre de l’ensemble du projet de loi, de ses conséquences pour les agents, les services et les usagers. Résultats : la Ministre passe outre cette demande, maintien la tenue des Conseils supérieurs et renvoie la discussion générale à un hypothétique Conseil commun dans la mesure où dit-elle « ce projet de loi a vocation à évoluer en fonction du débat parlementaire… »

Solidaires FP considère que cette manière de procéder confirme le peu de respect de ce gouvernement envers les agents de la fonction publique.

Alors que nous sommes engagés dans une dynamique de mobilisation contre la politique d’austérité choisie par le gouvernement, accepter ce passage en force, et en urgence, d’un texte qui aura bien des conséquences sur la société dans son ensemble et sur les agents de la fonction publique n’est pas acceptable. Solidaires a donc décidé de ne pas siéger en CSFP d’Etat qui aujourd’hui ne peut que s’assimiler à une « parodie de concertation » !

 

Femme Solidaires02

Faut-il aussi le rappeler ?

L’annonce de recourir à 50 milliards d’euros de réductions des dépenses publiques à l’horizon 2017 se traduit très clairement par une attaque en règle de la fonction publique et de ses agents.

La réforme territoriale annoncée au travers du projet de diminution par deux des actuelles régions, de la disparition des départements et du développement de l’intercommunalité aura de graves conséquences pour l’ensemble des personnels du versant de la territoriale.

A l’Etat ce sera encore la poursuite de la politique régressive en matière d’emplois et de restructurations sur l’ensemble du territoire.

La MAP va poursuivre son travail de sape afin d’aboutir à l’objectif de réductions budgétaires, encore une fois le monde de la santé ne sera pas épargné avec l’hôpital toujours en ligne de mire. Pour tous, enfin, ce sera la poursuite du blocage des salaires avec très certainement aucune perspective d’augmentation d’ici 2017 !!!

Solidaires Fonction Publique, par son boycott de l’ensemble des réunions, exprime la colère légitime des personnels. Elle appelle tous les agents de la fonction publique, dans ses trois versants, à se mettre en grève le jeudi 15 mai 2014 et à se joindre aux manifestations sur l’ensemble du territoire.

Femme Solidaires02

Lire la suite

Samedi 10 mai 2014 à Villers Cotterets :commémoration de l'abolition de l'esclavage

5 Mai 2014 , Rédigé par LDH Publié dans #2014, #MOBILISATIONS, #abolition esclavage, #Villers Cotterets, #racisme, #FN

Le nouveau maire Fn de Villers Cotterets refuse de commémorer l'abolition de l'esclavage.
Nous le commémorons sans lui, le 10 mai 2014 à 11 heures rue général Mangin.
10-mai-2014-commemoration-de-l-abolition-de-l-esclavage-So.JPG

Auteur de l'article : LDH

Commémoration de l’esclavage : Front national, la dérive antirépublicaine !

Communiqué cosigné par la LDH
Après les déclarations racistes de l’extrême-droite française contre la Garde des Sceaux qui avaient suscité une vague d’indignation et entraîné la marche antiraciste du 30 novembre 2013, voilà que le Front national récidive. Franck Briffaut, nouveau maire (FN) de Villers-Cotterêts, a déclaré le 17 avril à L’Express, qu’il n’organisera pas de commémorations de l’abolition de l’esclavage, rompant ainsi avec une démarche initiée dans sa ville depuis 2006. Pour M. Briffaut, ces commémorations servent à culpabiliser la France à des fins de récupérations politiques, et n’ont aucune sincérité. Il estime que la France n’a pas à se sentir coupable car, dit-il, « nous n’avons rien inventé » et l’esclavage existe encore en Afrique.

 

Rappelons à cet élu du Front national quelques faits :

Depuis la marche silencieuse du 23 mai 1998, les originaires d’Outre-mer honorent la mémoire de leurs aïeux esclaves tous les 23 mai. Il s’agit d’une démarche essentielle pour la construction citoyenne des descendants d’esclaves. En s’y engageant, ils renouent avec leurs aïeux, rompent avec l’errance identitaire et abandonnent leurs ressentiments au profit de la réconciliation. C’est pourquoi le gouvernement a inscrit le 23 mai au calendrier républicain. Par ailleurs, depuis la loi Taubira qui reconnaît la traite négrière et l’esclavage colonial comme un crime contre l’humanité, la République commémore l’abolition de l’esclavage le 10 mai. Elle honore ici l’avènement de la Deuxième République qui, à la différence de la monarchie, a immédiatement aboli l’esclavage qu’elle considérait comme un crime de « lèse humanité ». Il existe donc aujourd’hui deux dates honorant la mémoire de l’esclavage : l’une célèbre la République et l’autre la démarche citoyenne des descendants d’esclaves. Ne pas célébrer ces deux dates est une atteinte aux idéaux républicains : liberté, égalité et fraternité.

Les propos de M. Briffaut sont dangereux. Car derrière les accusations de « culpabilisation de la République » se cache l’extrême-droitisation dans laquelle le FN veut entraîner notre société. Aujourd’hui l’on s’attaque aux commémorations de l’esclavage, demain à celles de la Shoah.

Après-demain, ceux qui en sont les acteurs seront traités d’étrangers et d’anti-Français.

- Nous dénonçons ces propos antirépublicains qui portent en eux le germe de la division.
- Nous demandons au Président de la République que ce soit enfin un décret et non une simple circulaire qui soit le cadre légal des commémorations de l’esclavage
- Nous prions le gouvernement de rappeler le maire de Villers-Cotterêts à l’ordre afin qu’il organise les commémorations des 10 et 23 mai.
- Nous demandons aux élus de la République d’organiser dans leurs villes les célébrations des 10 et 23 mai en renforçant leur caractère populaire et fraternel.
- Nous appelons les humanistes, les démocrates, les républicains à participer massivement à ces commémorations.

Restons vigilants !

Le 25 avril 2014

Signataires :
Comité Marche du 23 mai 1998 (CM98)
Conseil représentatif des Français d’outre-mer (Crefom)
Ligue des droits de l’Homme
Mrap
SOS Racisme

Solidaires 02 Pas une voix pour le FN

Lire la suite

Manifestation du premier mai 2014 à Saint Quentin

29 Avril 2014 , Rédigé par solidaires02 Publié dans #MOBILISATIONS, #2014, #Travail

Manifestation du Premier Mai 2014 à Saint Quentin à 10h30 place Gracchus Baboeuf

muguet

 Dans les manifestations du Premier mai

Et chaque jour, dans les entreprises et les services

Unité syndicale pour gagner !

 

Une journée nationale de grève et de manifestations, le 18 mars…

Le 18 mars dernier à l’appel unitaire de CGT/FO/FSU/Solidaires, plusieurs secteurs étaient en grève et des dizaines de milliers de personnes ont participé aux manifestations. Face à des remises en cause de nombreux droits, de notre pouvoir d'achat et de nos emplois, nous avons besoin de journées de convergence, unifiant les luttes menées dans diverses professions et régions.

Pour l’Union syndicale Solidaires, il est de la responsabilité des organisations syndicales, non seulement de soutenir les travailleurs et les travailleuses qui agissent pour leurs revendications, mais aussi de favoriser le renforcement des luttes et leur issue victorieuse, notamment en les coordonnant nationalement.

Mais aussi des grèves et manifestations, chaque jour !

Ces derniers temps, il y a eu des grèves nationales à La Poste, la Sécurité Sociale, aux Finances publiques, à la Douane, etc. ; dans les semaines qui viennent, des grèves ou manifestations nationales sont prévues dans la Fonction publique, les centres d’appel, à la SNCF, pour les retraité-es, etc. Les chômeurs et les chômeuses, les intermittent-es sont en lutte, contre la régression de leurs droits. Et puis, il y a les innombrables conflits sociaux (grèves, débrayages, rassemblements, manifestations,…) qui se déroulent chaque jour, dans de nombreuses entreprises, dans toutes les régions, dans tous les secteurs professionnels.

Chaque jour, il y a des luttes sociales en France !

pacte-d-irresponsabilite-pour-le-medef.JPG

 

Les capitalistes nous coûtent cher !

Du pacte de responsabilité à l’accord UNEDIC, il est faut noter la différence de traitement entre deux catégories de personnes qui ne travaillent pas. Envers celles qui sont « inactives » parce que licenciées, non embauchées, voire discriminée, exclues, … on accroît sans cesse le contrôle social et les obligations, on réduit les revenus jusqu’à la misère. Mais pour les actionnaires qui ne vivent que de notre travail, on débloque des milliards, on « simplifie les procédures administratives », etc.

Le coût du travail est une invention des patrons pour justifier une exploitation toujours plus grande des salarié-es. Ce qui coûte, ce sont les sommes faramineuses confisquées par une toute petite minorité.

capitalistes-coutent-cher-copie-1.JPG

La répartition des richesses produites est une question centrale. Au-delà, dans les entreprises et les services, c’est la légitimité d’une minorité à décider pour tous et toutes que nous remettons en cause : puisque personne ne travaille pour nous, que personne ne décide pour nous ! La vraie démocratie sociale passe par là. Les services publics, les moyens que la société décide d’y consacrer, leur fonctionnement et la place des usagers, sont des priorités, car ils sont un moyen de la solidarité dans notre société.

Nous avons raison d’agir !

l Avec Valls comme avec Ayrault, le gouvernement de François Hollande confirme son choix de mettre en oeuvre le pacte dit « de responsabilité », qui ne sert qu’à perpétuer l’enrichissement des actionnaires au détriment de l’immense majorité de la population.

l Des organisations syndicales ont signé avec le patronat un accord qui détériore encore les droits des chômeurs et des chômeuses.

l Le 1er avril, pour la première fois cette année, les pensions des retraité-es n’ont pas été revalorisées.

l Dans la Fonction publique, les avancées sociales sont inexistantes et les reculs se poursuivent à travers la suppression de milliers de postes et la poursuite du gel des salaires.

l A travers la métropolisation et les réformes territoriales, l’Etat détruit l’aménagement du territoire, institutionnalise les inégalités, condamne des régions et leurs populations.

l Le patronat, fidèle à ses habitudes et à ses principes, empoche les « aides à l’emploi » payées par l’argent public et licencie à tour de bras ; il y est encouragé par la « loi d’insécurisation de l’emploi », issue de l’accord que certaines organisations syndicales, là encore, ont signé avec le patronat et à son seul profit.

l La politique du gouvernement face à la crise, à l'accroissement du chômage et de la misère, l’absence de projet alternatif global, utopique et crédible, conjuguée au triste spectacle donné par nombre d’hommes et de femmes politiques, renforcent le désarroi populaire et provoquent des poussées nationalistes, racistes, homophobes, sexistes, réactionnaires, sous différentes formes.

 

Unité pour un 1er mai internationaliste,

revendicatif, résistant et conquérant !

Pour l’Union syndicale Solidaires, les initiatives prises par quatre organisations (CGT, FO, FSU, Solidaires), à plusieurs reprises depuis de nombreux mois, montrent une convergence sur l’essentiel : la volonté de pratiquer et de renforcer un syndicalisme qui n’a pas pour objet d’accompagner les décisions patronales, fussent-elles relayées par le gouvernement comme c’est souvent le cas.

L’Union syndicale Solidaires appelle à organiser de massives manifestations unitaires le Premier mai, dans l’unité, CGT, FO, FSU, Solidaires. C’est déjà le cas en Ile-de-France et dans plusieurs départements. Renforçons cet élan unitaire !

petit-poisson-et-gros-poisson.JPG

 

Dans l’unité, réaffirmons les valeurs portées par la majorité des salarié-es, à l’opposé des idées et pratiques réactionnaires de l’extrême-droite !

Unité pour conquérir de nouveaux droits et contribuer à une profonde transformation sociale !

Pour en finir avec les mauvais jours, pour renverser la tendance, arrêter les licenciements, réduire le temps de travail, transformer les emplois précaires en emplois statutaires ou à durée indéterminée, sauver nos retraites et la Sécurité Sociale, pour en finir avec les discours et les actes racistes ou sexistes, nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes et le renforcement des solidarités.

Organisons-nous et luttons contre le capitalisme et le patronat pour reprendre ce qu'ils nous ont volé !

Ensemble, nous sommes une force. C’est nous qui faisons tourner la société, pas les actionnaires qui s’enrichissent de notre travail ! Dans les entreprises et les services, discutons, élaborons des revendications qui nous unifient, débattons des actions à mener pour les faire aboutir, reprenons nos affaires et notre avenir en mains.

Lire la suite
1 2 > >>