Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Solidaires02.fr

Samedi 15 octobre : fin de grève à La Poste de LAON

(Article de l'Union)

« C'est quand même bête d'avoir été obligés de faire trois jours de grève, simplement pour vouloir travailler correctement ! » Si les facteurs laonnois avaient, hier soir, le sourire après trois jours de grève, la joie d'avoir obtenu l'intégralité de leurs revendications se teintaient d'un brin d'incompréhension, voire un soupçon de colère contre le chef d'établissement, Marc Richard. « Il aurait tenu compte de nos indications, des informations qui remontaient, la réforme aurait pu être appliquée sans doute sans cette grève et avant la fin de l'année », glissaient les membres de la délégation, qui avaient négocié de 11 heures, hier matin, à 17 h 45 avec le responsable du groupement centre de La Poste, Jean-Luc Perpette, venu suppléer Marc Richard. Deux embauches « C'est vraiment aberrant de s'être comporté comme cela », ajoutait un des membres de la délégation, en parlant de l'attitude du chef d'établissement. Maintenant, la réforme dans l'organisation des tournées (environ 90 sur le secteur de Laon) va être préparée en groupe de travail, où tous les facteurs vont être associés. Elle ne rentrera en fonction que le 21 février prochain, temps nécessaire pour adapter l'ensemble des tournées. Petite cerise sur le gâteau, deux salariés de La Poste en contrat successif depuis plusieurs années pour une, vont être embauchés en CDI. « Nous allons aussi mettre dans l'accord provisoire qui va être signé ce soir (ndlr : hier soir), un paragraphe pour le respect du personnel. Il ne doit plus y avoir de dérapage comme il a pu s'en produire par le passé. Cela aussi, nous y tenons. » Hier, c'est une délégation de l'ensemble du personnel, syndiqué et non syndiqué, qui a participé à cette journée marathon de négociation. « Nous voulions montrer à la direction que les revendications étaient logiques puisqu'émanant de l'ensemble des facteurs, de ceux qui sont sur le terrain. » Et le fait d'avoir la semaine prochaine, un trafic courrier où devraient se trouver les bulletins de vote dans la fonction a peut-être aussi incité la direction de La Poste, à écouter d'une oreille raisonnée, les grévistes. Hier matin, seules 15 tournées de distribution avaient pu être effectuées. Hier midi, la reconduite de la grève avait été votée. Elle est bien sûr maintenant suspendue.

Journaliste : Stéphane MASSÉ de l'UNION

Partager cette page

Repost 0